La production industrielle s'est effondrée

E24 avec AFP

— 

L'industrie automobile, fortement touchée par la crise internationale, enregistre une très forte chute en octobre (-14,3%) par rapport à septembre. Dans son sillage, elle entraîne toute la production industrielle française qui s'est effondrée de 2,7% en octobre par rapport au mois de septembre, sous l'effet d'un très fort recul de l'automobile, a annoncé mercredi l'Insee. La production manufacturière (hors énergie et industries agricoles et alimentaires) a baissé de 3,2%.

La construction est stable

L'activité dans la construction, autre secteur menacé par le ralentissement économique, est en revanche stable (0%, après +0,9% en septembre). Sur la période allant d'août à octobre, la production industrielle a baissé de 1,3% par rapport aux trois mois précédents et de 4,1% par rapport à la même période de l'année précédente, précise l'Institut national de la Statistique.

La production de biens intermédiaires, très liée à la filière automobile, fléchit elle aussi nettement (-3,5%) en octobre. La baisse dans ce secteur concerne toutes les composantes: les "métaux et produits métalliques" (-5,5%), les "produits chimiques, en caoutchouc ou plastique" (-3,6%), les "produits de l'industrie textile" (-3,5%), les "composants électriques et électroniques" (-2,3%), les "produits en bois, papier ou carton" (-1,3%) et les "produits minéraux" (-0,7%).

La production de biens d’équipement est en léger repli (-0,5%), notamment dans les "équipements électriques et électroniques" (-0,7%) et les "équipements mécaniques" (-0,6%).

La baisse dans la production de biens de consommation (-0,4%) est particulièrement marquée dans les "équipements du foyer" (-5,5%) et "l’imprimerie, édition" (-3,9%).

Pharmacie et habillement

La production est en revanche en augmentation dans les "produits pharmaceutiques, de parfumerie et d’entretien" (+2,1%) et "l’habillement, cuir" (+0,8%).

Les industries agricoles et alimentaires ont une production en baisse en octobre (-2,0%).