La gestion du plan Paulson critiquée

E24 avec AFP

— 

Le Trésor américain se fait remonter les bretelles. Sa gestion du "plan Paulson" de 700 milliards de dollars qui seront payés par les contribuables américains pour sauver le système financier est vivement critiquée dans un rapport parlementaire à paraître mercredi, selon le Wall Street Journal.

La commission des services financiers de la Chambre des représentants doit entendre une enseignante de l'université de Harvard, Elizabeth Warren, qu'elle a chargée d'évaluer la gestion des fonds du plan Paulson.

Selon le journal, Mme Warren réclame dans son rapport une stratégie plus claire aux responsables du Trésor, s'interroge sur les comptes qu'ils ont à rendre aux contribuables de leurs actions, et suggère que l'administration fasse plus pour prévenir les saisies immobilières liées à la crise du crédit.

Outre Elizabeth Warren, d'autres membres de la commission dont le sénateur républicain du Texas Jeb Hensarling, ainsi que l'adjoint de Henry Paulson, le sous-secrétaire au Trésor pour la stabilité financière Neel Kashkari, seront auditionnés par la commission ce mercredi 10 décembre.

Le plan Paulson a déjà fait l'objet de réserves de la part de la Cour des comptes américaine (GAO) au début du mois de décembre. L'autorité se demandait en effet si le plan de 700 milliards de dollars, dont 335 milliards ont déjà été employés pour renforcer les fonds propres des banques ou soutenir des organismes financiers défaillants, pourrait atteindre ses objectifs de stabiliser le système bancaire.

Le Congrès américain discute actuellement des modalités de déblocage de l'autre moitié du plan.