Le fabricant de roulements à billes SKF supprime 2.500 emplois

E24 avec AFP

— 

Le suédois SKF, premier fabricant mondial de roulements à billes, a annoncé mercredi 10 décembre dans un communiqué qu'il allait supprimer 2.500 emplois dont 1.300 intérimaires en raison de l'aggravation de la situation dans le secteur automobile. Comme beaucoup de sous traitants du secteur, la tendance n'est pas à l'amélioration. "Les divisions "automobile" ont continué à se dégrader rapidement et on constate une tendance négative également dans les autres activités industrielles, ce qui entraîne une baisse de la demande pour le groupe au quatrième trimestre", explique le suédois.

Ralentissement

"SKF a pris un certain nombre de mesures qui conduiront à la réduction des effectifs à hauteur de 2.500 personnes dans le monde", ajoute-t-il. Le groupe précise qu'au troisième trimestre, il avait déjà réduit sa production afin de s'adapter à une demande plus faible. Mais il est contraint de la réduire encore davantage face à la persistance du ralentissement.

Les principaux pays concernés seront les Etats-Unis, la France, l'Italie, l'Ukraine, le Brésil et l'Argentine", ajoute le suédois. Fin 2007, le groupe comptait 42.888 emplois.

Restructuration

Au troisième trimestre, le groupe avait dégagé un bénéfice net en hausse de 7% à 1,257 milliard de couronnes suédoises (124 millions d'euros) mais avait prévenu que le reste de l'année serait plus faible compte tenu de la baisse de la demande. "Le volume total (d'activité) au quatrième trimestre devrait baisser d'environ 15% comparé à l'année dernière", indique mercredi SKF. Il précise qu'il table sur un bénéfice d'exploitation avant restructurations d'environ 1,6 milliard de couronnes.

Il estime par ailleurs à environ 470 millions de couronnes les coûts de restructuration. Le bénéfice de ces mesures est quant à lui estimé à environ 250 millions par an avec un plein effet à partir de début 2010. Il ajoute que les comptes seront amputés d'environ 170 millions au quatrième trimestre en conséquence de ce plan. A la Bourse de Stockholm, à 08H35 GMT, le titre SKF était en hausse de 4,03% à 71 couronnes surpassant un marché en baisse de 0,82%.