Si le plan de relance "ne marche pas, il faudra en faire plus"

E24 avec AFP

— 

Interrogée sur France 3 sur la possiblité d'un deuxième plan de relance, Christine Lagarde, ministre de la Culture et de la Communication, a répondu: "si ça ne marche pas, il faudra en faire plus". Mais "il est trop tôt pour le dire", a-t-elle nuancé.

Concernant le plan annoncé par le président Nicolas Sarkozy, chiffré à 26 milliards d'euros par le gouvernement, Christine Lagarde a souligné que son efficacité dépendrait d'une mise en oeuvre rapide: "Il faut miser tous nos efforts sur une exécution rapide", a-t-elle plaidé.

Interrogé sur la création du poste de ministre chargé de la Relance, confié à Patrick Devedjian, la ministre a indiqué qu'elle restait sous l'autorité du Premier ministre François Fillon. "C'est lui le chef de l'équipe", a-t-elle précisé tout en soulignant l'"expérience" de Patrick Devedjian.