Aeroflot veut participer à la consolidation du secteur aérien

E24 avec AFP

— 

En pleine tourmente, les compagnies aériennes cherchent les rapprochements. Aeroflot, la compagnie russe, veut aussi être de la consolidation du secteur aérien. Elle va participer à l'appel d'offres pour l'acquisition de 92% de la tchèque Czech Airlines (CSA), a affirmé lundi le quotidien économique russe Vedomosti en citant le directeur adjoint d'Aeroflot, Mikhaïl Polouboïarinov. Le montant maximum que la compagnie était prête à payer pour CSA n'a pas été précisé, a indiqué le journal. Selon une responsable du ministère tchèque des Finances, Susanna Khokholova, citée par Vedomosti, les conditions de l'appel d'offres doivent être annoncées plus tard dans la journée.

Le PDG d'Aéroflot, Valeri Okoulov, avait déjà déclaré en mars, dans un entretien dans La Tribune, que la compagnie russe souhaitait acquérir une compagnie "basée en Europe", telle que la serbe JAT ou la tchèque Czech Airlines (CSA). Pourtant Aeroflot n'a pas souhaité participer à l'appel d'offres pour la privatisation de JAT en juillet.

Héritière de la flotte aérienne soviétique, Aeroflot s'était également retirée de la course pour la privatisation d'Alitalia, en déplorant un manque d'informations et des conditions de vente insatisfaisantes. Une décision qui a profité à Air France-KLM qui, après des mois de négociations, a enfin pu mettre la main sur les 25% du capital d'Alitalia.