Seule la pub sur internet va progresser début 2009

Delphine Halgand

— 

La baisse, mais une exception. Seuls les investissements publicitaires sur le web affichent une croissance positive de 8,6% au premier trimestre 2009 par rapport au premier trimestre 2008, selon les premiers résultats MPG Fast d'Havas Media. Sur l'ensemble du marché, les investissements publicitaires devraient reculer de 6,9% sur la même période. Les investisseurs restent prudents en ce début d'année après une année 2008 bien calme.

La presse devrait en être la première victime avec une baisse de 12,8%. Havas Media explique ce phénomène. D'une part, la décroissance observée sur ce média est continu depuis le début de l'année 2007 et d'autre part, en temps de crise, les investisseurs ont le réflexe "de privilégier les média réactifs et facilement actionnables".

Source: Prévisions des investissements publicitaires au premier trimestre 2009. Havas Media

La télévision (-5,4%), la radio (-5,5%) et l'affichage (-5,7%) subissent eux une baisse plus mesurée. Concernant la télévision, "les chaînes de la TNT continuent à doper le media mais ne jugulent pas la décroissance des investissements sur les hertziennes historiques", explique Havas Media. Du côté de la radio, les stations généralistes tirent leur épingle du jeu alors que "les 'musicales' souffrent de la concurrence d'internet et de l'alternative offerte par les playlists personnelles".