Bank of America va supprimer plusieurs milliers d'emplois

E24 avec AFP

— 

La banque américaine Bank of America (BofA) devrait licencier cette semaine plusieurs milliers de ses employés travaillant sur les marchés de capitaux, affirme le Financial Times (FT) dans un article mis en ligne mardi. Selon le quotidien économique, ces réductions, qui interviennent trois semaines après la finalisation de l'acquisition par BofA de la banque d'affaires Merrill Lynch, pourraient concerner "entre 30 et 40%" des effectifs de l'activité "marchés de capitaux" des deux institutions réunies.

Entre 4.000 et 5.000 employés de Bank of America Securities, la division de gestion des marchés de capitaux de la banque, pourraient être touchés, a indiqué le FT, qui cite un dirigeant exécutif de Merrill Lynch. Les licenciements devraient toucher principalement les employés dépendant de BofA, les marchés de capitaux "étant historiquement la grande force de Merrill Lynch", a ajouté par ailleurs le quotidien économique.

Bank of America, qui n'a pas souhaité commenter l'information du FT, avait déjà annoncé le 11 décembre qu'elle comptait supprimer de 30.000 à 35.000 postes dans les trois ans, à la suite du rachat de Merrill Lynch et en raison du "mauvais climat économique". BofA avait affiché au quatrième trimestre 2008 sa première perte trimestrielle en 17 ans (-1,7 milliard de dollars), Merrill Lynch affichant sur la même période 15,3 milliards de pertes. Ses résultats avaient conduit le Trésor américain à accorder à BofA une injection de 20 milliards de dollars. Fin 2008, BofA, première banque américaine en termes de dépôts et de capitalisation boursière, employait 243.000 personnes et Merrill Lynch 56.000.