Les Etats-Unis ont dépensé 52 milliards de dollars dans le nucléaire en 2008

E24 avec AFP

— 

Le nucléaire et les programmes afférents ont coûté à Washington en 2008 plus de 52 milliards de dollars. Seulement 10% de cette somme ont été dédiés à la prévention d'une attaque nucléaire ou à la lutte contre la prolifération, selon une étude du centre de réflexion Carnegie Endowment for International Peace. "Les efforts pour freiner la prolifération des armes et de la technologie nucléaires, empêcher la circulation d'armes non contrôlées et l'utilisation de l'arme nucléaire constituent une priorité budgétaire limitée", souligne le centre, avec seulement 9,9% de l'enveloppe, soit 5,2 milliards de dollars.

Et "1,3% du budget consacré à la sécurité nucléaire (700 millions de dollars) a servi à se préparer aux conséquences d'une éventuelle attaque nucléaire", déplore l'étude, qui estime cette somme insuffisante "au vu des inquiétudes soulevées ces dernières années par des responsables du gouvernement et d'autres quant à la possibilité grandissante d'un attentat terroriste à l'arme nucléaire ou radiologique sur le sol américain".

"Quelque 56% du budget total (29,1 milliards) ont été consacrés à la gestion, au maintien et à l'amélioration de l'arsenal nucléaire", selon des données compilées à partir de documents publics par. Et "ces coûts augmenteront nettement si la proposition de reprendre la production d'armes nucléaires est approuvée", note l'étude.

Environ 17,5% (9,2 milliards) ont été consacrés aux programmes américains de défense antimissile. Près de 16% (8,3 milliards) ont été utilisés pour couvrir les coûts environnementaux et de santé du programme nucléaire, détaille ce rapport.