Le plan de relance sur les rails

Thibaud Vadjoux avec AFP

— 

Les membres du gouvernement ont examiné, vendredi 19 décembre, deux projets de loi au cours d'un conseil des ministres exceptionnels visant à mettre en oeuvre le plan de relance de 26 milliards d'euros. Présenté au début du mois à Douai par Nicolas Sarkozy, le plan de relance dont les mesures sont contenues dans les deux projets de lois et sept décrêts sera présenté au Parlement au début de l'année.

Ce plan censé enrayer la spirale de la crise, via des mesures de soutien à la trésorerie des entreprises, des investissements publics, des aides aux secteurs cruciaux du logement et à l'automobile et en faveur de l'emploi, équivaut à 1,3% du produit intérieur brut (PIB) français. Le doublement du prêt à taux zéro (PTZ) pour l'achat d'un logement neuf en 2009, a été approuvé par le conseil des ministres.

Le montant du plafond du prêt, uniquement pour les logements neufs, est ainsi porté de 32.500 à 65.100 euros. Par ailleurs, la part du prêt est portée de 20% à 30% du prix d'achat et à 40% en zone franche urbaine ou en zone urbaine sensible (ZUS). L'efficacité du plan de relance est très attendue alors qu'une forte dégradation de l'activité se dessine au quatrième trimestre selon l'Insee. Tous les indicateurs sont dans le rouge.