L'EPR français coûtera plus cher que prévu

E24 avec AFP

— 

Le réacteur nucléaire de troisième génération (EPR) coûtera plus cher que prévu. EDF devrait annoncer mercredi "une hausse de près de 20% du coût" de l'EPR actuellement en construction à Flamanville, affirme le journal Les Echos dans son édition à paraître mercredi.

"Selon plusieurs sources, le coût de production de l'électricité" à Flamanville "est maintenant estimé à près de 55 euros le mégawatheure, au lieu des 46 euros annoncés lors du lancement du projet en mai 2006", indique le quotidien économique. "EDF est confronté à des contraintes de sûreté plus dures que prévu et à des aléas comme le creusement compliqué d'un tunnel pour le puits d'évacuation", ajoute-t-il.

Tunnel

EDF n'était pas joignable dans l'immédiat pour confirmer cette information. Mais le groupe français avait fait part précédemment d'une hausse du coût du creusement du tunnel d'évacuation en mer des eaux de refroidissement du réacteur pour accélérer le chantier.

Un porte-parole du chantier avait indiqué le même jour que le patron d'EDF Pierre Gadonneix communiquerait "d'ici à la fin de l'année" sur "les surcoûts du nucléaire". Le coût officiel du réacteur EPR, établi en 2005, est de 3,3 milliards d'euros, avait-il précisé.