Les sites de vente de billets d'avion pas assez clairs

E24 avec AFP

— 

Pan sur les doigts. Les compagnies aériennes vendant des billets sur internet se ont été une nouvelle fois rappelées à l'ordre par Bruxelles. La commission européenne a envoyé un courrier énumérant 30 droits des consommateurs qui doivent être respectés. "La loi européenne prévoit que tous les passagers doivent avoir accès au prix réel afin de payer en toute transparence", ce qui n'est pas le cas aujourd'hui, a commenté la commissaire à la Consommation Meglena Kuneva.

La Commission veut notamment mettre fin aux tarifications mensongères ou prêtant à confusion, aux irrégularités dans les clauses contractuelles et à l'indisponibilité des offres proposées. Dans leur courrier, le commissaire européen aux Transports Antonio Tajani et la commissaire à la Consommation Meglena Kuneva demandent donc aux compagnies de modifier leurs sites internet. Et rappellent qu'ils publieront en mai prochain un bilan indépendant, qui nommera les bons et les mauvais élèves.

"La patience des consommateurs de l'UE se réduit. 60% des sites présentant des irrégularités ont dorénavant été corrigés, résultat d'une enquête démarrée en septembre 2007", a commenté Meglena Kuneva. "Mais il y a encore trop de plaintes de consommateurs sur les taxes cachées" des billets d'avion, a-t-elle ajouté.

Le dernier rappel à l'ordre remonte au mois de mai, mais la Commission n'avait pas souhaité nommer les contrevenants en leur donnant un an pour s'amender.