Qantas réduit la voilure

A.-S. G. avec AFP

— 

Mauvaises nouvelles pour la compagnie aérienne australienne Qantas. Elle abaisse de 80% ses prévisions de résultats, supprime plus de 1.750 emplois et reporte les commandes de quatre Airbus A380 et de 12 Boeing 737-800, représentant une valeur de plusieurs milliards de dollars.

"Nous n'avons d'autre choix que de baisser nos prévisions de résultats et d'effectuer des changements importants pour être certains que Qantas puisse surmonter l'actuel environnement commercial", a déclaré Alan Joyce le directeur général de la compagnie,.

Les prévisions de bénéfices annuels de 500 millions de dollars australiens (environ 350 millions de dollars US) sont ramenées à entre 100 et 200 millions (entre 70 et 140 millions de dollars US). Se disant confrontée à une "détérioration rapide et significative de l'état du marché au cours des dernières semaines", Qantas a prévenu que les nouvelles prévisions de bénéfices pourraient encore être revues à la baisse si les conditions économiques continuaient à se détériorer.

La compagnie a également annoncé réduire ses dépenses d'investissement d'environ 570 millions de dollars US en 2009-2010 et reporter les commandes de quatre avions géants Airbus A380 et de douze biréacteurs monocouloirs Boeing 737-800. Qantas avait commandé vingt A380 pour sa flotte long-courrier. Elle va en plus immobiliser dix appareils et les mettre en vente.

Qantas va par ailleurs supprimer 500 postes de cadres et pourrait devoir supprimer 1.250 postes équivalents temps plein supplémentaires pour protéger sa viabilité à long-terme, a-t-elle indiqué. La compagnie australienne avait déjà supprimé 1.500 emplois en juillet 2008 et 90 postes de hauts cadres le mois dernier.