Plan de sauvetage et socialisme, les mots les plus recherchés par les Américains

E24 avec AFP

— 

Qu'est-ce qui a passionné les Américains en 2008? Les élections et la crise, du moins si l'on en croit leurs recherches sur le dictionnaire Merriam Webster en ligne. Le mot "bailout" (plan de sauvetage) arrive en tête des recherches, suivi par "vet", qui signifie vérifier, évaluer les qualifications d'un candidat pour un poste, et par "socialisme", en troisième position.

Maverick

Le mot "bailout", utilisé pour définir le vaste plan de sauvetage du secteur financier voté par le Congrès, a obtenu le plus de consultations en ligne, a indiqué lundi à l'AFP le responsable éditorial du dictionnaire Merriam-Webster, Peter Sokolowski. Le deuxième mot de la liste, le verbe "vet" (vérifier), fait référence à l'expérience et aux qualifications d'un candidat pour un poste. Le mot "maverick" (franc-tireur), dont se revendiquait le candidat républicain à la Maison Blanche, John McCain, arrive quatrième.

Il est battu par "socialism" (socialisme). Le nombre de consultations de sa définition a grimpé à partir de septembre, lorsque de plus en plus d'entreprises américaines ont été emportées par la tourmente financière et au moment où la campagne présidentielle entre Barack Obama et John McCain approchait de son terme.

Misogynie

Les opposants au plan de sauvetage des banques, qui s'est concrétisé par la nationalisation de plusieurs entreprises, avaient accusé le secrétaire au Trésor Henry Paulson de socialisme, et le terme avait été employé également par les républicains pour tenter de détourner les électeurs d'Obama. "En Amérique, socialisme est un mot péjoratif", souligne Peter Sokolowski. "Cela paraît amusant de voir ce mot sur la liste, mais pour moi, il est clair que les Américains ne savent pas ce qu'est le socialisme", affirme-t-il.

"Il a été diabolisé dans notre culture, et je pense que beaucoup de gens ont juste voulu voir quel était le problème alors que le socialisme est fièrement revendiqué dans des pays comme, par exemple, la Nouvelle-Zélande, la France, le Danemark, le Canada". Parmi les autres mots liés à la politique, "misogyny" (misogynie) a été très consulté, en lien avec la campagne d'Hillary Clinton lors des primaires démocrates, souligne Peter Sokolowski.