Bernanke: les limites de l'action sur les taux

E24 avec AFP

— 

"Bien qu'il soit certainement faisable d'abaisser encore" le taux directeur de la Fed, actuellement fixé à 1,0%, "la possibilité d'utiliser une politique classique d'action sur les taux pour soutenir l'économie est évidemment limitée à ce stade", a reconnu le président de la Réserve fédérale américaine Ben Bernanke lundi 1er décembre.

La banque centrale n'est cependant pas sans armes et dispose "de nombreux moyens" d'actions en augmentant les liquidités disponibles, a ajouté Bernanke, dans un discours à Austin, dans le Texas.

Bons du Trésor

Le chef de la banque centrale a notamment évoqué la possibilité que la Fed intervienne sur le marché pour acheter "en quantité importante" des bons du Trésor à long terme afin d'agir sur la courbe des taux.

En deuxième lieu, la Fed pourrait "apporter des facilités de garantie non seulement à des institutions financières, mais aussi directement à certains marchés financiers, comme (elle l'a) fait récemment pour le marché des billets de trésorerie", a-t-il déclaré.

Pour Bernanke, l'effort considérable fourni par la Fed et le département du Trésor américain afin d'assurer un afflux de liquidité suffisant au système financier "n'a à l'évidence pas encore fait revenir les marchés du crédit à un fonctionnement normal."

Gestion du risque

Pour cela, les institutions financières "elles mêmes devront s'attaquer aux sources de la tension financière en levant de nouveaux capitaux, en restructurant leurs comptes de bilan et en améliorant leur gestion du risque", a-t-il dit.

"C'est un processus qui prendra du temps", mais elles devraient y parvenir à l'aide des liquidités que la Fed met à leur disposition, a-t-il ajouté.

Inflation

En ce qui concerne les perspectives économiques, le chef de la Fed a estimé que l'inflation aux Etats-Unis reviendrait en 2009 à un niveau acceptable pour son institution. Du fait notamment de la baisse des prix des matières premières.