Le métro parisien passe à la publicité animée

— 

La RATP et le groupe publicitaire Publicis ont dévoilé lundi une nouvelle génération de panneaux publicitaires numériques, permettant de diffuser des images animées, qui ont commencé à être installés dans les stations du métro parisien. "La numérisation se généralise, il était temps que notre régie publicitaire puisse y accéder", a déclaré le PDG de la RATP Pierre Mongin lors d'une conférence de presse à la station Charles de Gaulle-Etoile, où quatre premiers panneaux ont été installés.

Efficacité

D'ici juin, 400 panneaux de ce type seront mis en place mais, a précisé Pierre Mongin, "ils se substitueront à des panneaux lumineux existants, c'est zéro publicité en plus". Il s'agira d'écrans LCD haute définition, hauts de 1,60 mètre et larges de 90 centimètres et fournis par Samsung. Ils permettront la diffusion d'images animées, d'une durée d'une dizaine de secondes.

"Le premier secteur intéressé sera bien évidemment le cinéma", a expliqué le président de Publicis Maurice Lévy, dont la filiale Metrobus gère la publicité dans le métro parisien. La diffusion de publicités "sonores" "est une possibilité" mais ne sera pas utilisée pour l'instant, selon lui. Des capteurs installés dans les écrans permettront de "mesurer le nombre de personnes qui passent et quelle partie de l'affiche est regardée ou pas regardée", donc de constater de manière précise l'efficacité de la publicité, a précisé Maurice Lévy.

Bluetooth

Ces écrans LCD seront protégés par une alarme qui se déclenchera en cas de choc violent. A la fin du premier semestre 2009, les panneaux pourront communiquer en Bluetooth (technologie de communication sans fil) avec les téléphones mobiles compatibles des usagers de la RATP et leur envoyer des publicités ou des coupons de réduction, mais seulement si les usagers acceptent de recevoir de tels messages. Les tarifs de ces panneaux pour les annonceurs ne seront fixés qu'en juin, après une période de test sur le terrain où ils seront intégrés, sans supplément, aux campagnes existantes. Au deuxième semestre 2009, 800 mobiliers de ce type seront également installés dans les grandes gares SNCF, à Paris et en province.