L'UE va lancer une consultation sur les hedge funds

E24 avec AFP

— 

Le commissaire européen au Marché intérieur Charlie McCreevy, sommé par les eurodéputés d'agir pour réguler davantage le secteur financier, y compris les fonds spéculatifs (hedge funds), s'est contenté, lundi 1 décembre, d'annoncer une "consultation publique" à leur sujet. Le Parlement européen, soucieux de limiter les risques de nouvelle crise financière, avait exigé des propositions de la Commission avant la fin de l'année, dans deux rapports adoptés le 23 septembre à une très large majorité.

"Consultation publique"

"Je vais proposer au collège (des commissaires) un document de consultation sur les hedge funds", a indiqué lundi Charlie McCreevy devant une commission parlementaire. Cette "consultation publique de large ampleur" sera lancée "dans les dix prochains jours". Elle restera ouverte jusque fin janvier, et ses résultats seront discutés lors d'un colloque en février, ont précisé les services de Charlie McCreevy. Les travaux permettront "d'alimenter les travaux du G20" sur la lutte contre la crise financière, et "la Commission décidera alors des propositions appropriées", a-t-il dit.

Critiqué

Le commissaire irlandais, très critiqué pour son inaction et son libéralisme qui, dans le passé, lui a plutôt fait défendre l'autorégulation, avait encore assuré en septembre, juste avant le vote du Parlement, qu'il n'y avait pas besoin de réguler les fonds spéculatifs. Il avait argumenté qu'ils n'étaient pas responsables de la crise financière et souligné qu'ils seraient nécessaires pour financer les "investissements massifs" dont l'économie aurait besoin pour surmonter la crise. "Nous devrions éviter des mesures qui déprimeraient encore plus l'activité économique", a-t-il encore estimé lundi, jugeant que "la première chose que nous devons faire est d'évaluer le rôle que les hedge funds ont joué dans la crise".