Roche lance une nouvelle offre sur Genentech

E24 avec AFP

— 

Roche, qui a lancé une OPA sur sa filiale américaine Genentech, a revu les conditions de son offre et propose désormais 86,50 dollars par titre en numéraire directement aux actionnaires, a annoncé vendredi 30 janvier le groupe pharmaceutique suisse.

Le laboratoire bâlois, qui détient déjà 55,8% de Genentech, mais qui se heurte à l'hostilité du conseil d'administration, veut soumettre sa nouvelle offre publique d'achat (OPA) d'ici deux semaines aux actionnaires, a-t-il précisé. "Nous somme déçus que les discussions entre Roche et le conseil d'administration indépendant n'aient pas abouti ces derniers mois à un accord", a souligné le président Franz Humer, cité dans le communiqué. "Le temps est venu de laisser les actionnaires de Genentech décider directement s'ils veulent accepter notre offre", a-t-il ajouté. Selon Roche, le manque de progrès dans les négociations avec le conseil d'administration de Genentech a mené le groupe suisse à faire une offre directement aux actionnaires, court-circuitant les administrateurs de leurs homologues américains.

Le prix, bien qu'inférieur au montant initial, "offre la possibilité aux actionnaires d'obtenir pour leurs titres un prix juste en numéraire dans un environnement économique difficile", a précisé Franz Humer. Jusqu'à présent, l'offre de Roche sur les 44,1% de Genentech qu'il ne détient pas encore s'adressait directement au seul conseil d'administration et s'élevait à 89 dollars par action en numéraire, soit 43,7 milliards de dollars.

Le labortatoire suisse a cependant indiqué que l'offre dépendait notamment de sa capacité de financement. Si le groupe parvient à rassembler 90% des actions, ce dernier prévoit de lancer une procédure de retrait forcé.