Roquefort: la France va introduire un contentieux devant l'OMC

E24 avec AFP

— 

La bataille du Roquefort s'intensifie. La France va introduire avec la Commission européenne un contentieux devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) à la suite de la décision américaine de tripler les droits de douane sur le roquefort, a annoncé mardi le ministre de l'Agriculture, Michel Barnier. "Nous regrettons cette décision" prise la semaine dernière, avant l'arrivée de la nouvelle administration Obama, a déclaré Michel Barnier devant l'Assemblée nationale avant d'ajouter que la France va "introduire avec la Commission européenne un contentieux devant l'OMC".

Le département américain du Commerce a annoncé jeudi sa décision de tripler les droits de douane sur le roquefort à partir du 23 mars en représailles au refus persistant de l'Union européenne d'importer du boeuf américain aux hormones. Cette mesure de rétorsion "finalement assez médiocre, ne nous fera pas dévier d'un centimètre de la ligne que nous avons choisie avec les autres pays européens et nous n'accepterons pas davantage l'importation de boeuf aux hormones", a affirmé M. Barnier .

"L'Europe tient à son modèle alimentaire (...) fondé sur une exigence de sécurité sanitaire totalement rigoureuse vis-à-vis des consommateurs", a-t-il ajouté. Michel Barnier a aussi annoncé qu'il rencontrerait le 9 février prochain son nouvel homologue américain, Tom Vilsack. Le ministre de l'agriculture répondait à une question du député Nouveau Centre du Tarn, Philippe Folliot.