Pfizer prépare l'après Lipitor en se disant ouvert à des acquisitions

E24 avec agences

— 

Pfizer serait ouvert à des acquisitions. C'est ce que déclare son directeur général, Jeffrey Kindler, dans un entretien publié par le Financial Times.

Le premier groupe pharmaceutique mondial doit anticiper le lancement en 2011 de la version générique du Lipitor, un traitement anti-cholestérol qui lui rapporte 12 milliards de dollars par an (8,76 milliards d'euros). "Le véritable objectif est la croissance du chiffre d'affaires. Nous sommes ouverts à toutes les opportunités, grosses, moyennes et petites", dit-il au quotidien. "Nous allons mettre en place des stratégies pointues pour générer de nouvelles sources de revenus et de nouvelles structures de coûts pour être en bonne position dès la fin du Lipitor".