Lion Nathan met fin aux négociations pour racheter Coca-Cola Amatil pour 3,9 milliards d'euros

E24 avec AFP

— 

Kirin Holdings a annoncé que sa filiale australienne Lion Nathan avait mis fin aux négociations en vue d'acheter son concurrent local Coca-Cola Amatil (CCA) pour 7,6 milliards de dollars australiens (3,9 milliards d'euros).

Lion Nathan, qui est le deuxième brasseur d'Australie, "a décidé de se retirer des discussions entamées en vue d'une fusion via l'achat de toutes les actions" de Coca-Cola Amatil, a fait savoir le groupe japonais de boissons, Kirin. L'offre de Lion Nathan avait été annoncée en novembre. Mais CCA, dont le principal actionnaire est l'américain Coca-Cola Company (30% du capital), l'avait qualifiée d'"incomplète" et de sous-évaluée.

"Lion Nathan est surpris que la Coca-Cola Company ait interrompu les discussions, et que CCA ne se soit pas significativement impliqué malgré l'attractivité de notre offre", s'est plaint Lion Nathan dans un communiqué. "Nous avions effectué une offre très attrayante, avec une prime de 30% dans des conditions de marché très difficiles. Il est décevant que les actionnaires de CCA n'aient pas eu l'occasion d'évaluer notre offre et de bénéficier des avantages qu'une fusion aurait apporté", a-t-il poursuivi.

L'acquisition de CCA aurait fait de Kirin le numéro un du secteur en Océanie. Le groupe japonais a déjà pris le contrôle en 2007 du groupe agro-alimentaire australien National Foods et, l'année suivante, du producteur de produits laitiers australien Dairy Farmers.