Vers la fin de la crise immobilière américaine?

E24 avec AFP

— 

Les prix de l'immobilier, dont l'effondrement avait déclenché la crise actuelle, "pourraient s'être rapprochés d'un plancher", a déclaré John Stumpf, directeur général de Wells Fargo, l'un des plus gros distributeurs de crédits hypothécaires aux Etats-Unis, lors d'une conférence devant des analystes. Il a ajouté que les difficultés portaient désormais essentiellement sur l'emploi.

"Nous adorons"

Wells Fargo est le deuxième distributeur de crédits hypothécaires aux Etats-Unis, derrière Bank of America, qui vient d'avaler l'ancien leader Countrywide Financial. En octobre, Wells Fargo est parvenu à souffler à Citigroup la banque Wachovia, alors menacée de faillite. Leur fusion donne naissance à la première banque du pays par les dépôts et étend l'emprise de Wells Fargo sur la côte est des Etats-Unis, notamment à New York et en Floride. "Nous adorons cette transaction tout simplement", a affirmé John Stumpf, jugeant qu'il s'agissait de "la meilleure opération possible", même si les conditions économiques ont empiré depuis son annonce.

John Stumpf a assuré que les conditions actuelles poussaient les clients à "la recherche de la qualité". "Wells Fargo bénéficie de cela", a-t-il jugé. Nécessitant de nouveaux financements pour avaler cette concurrente plus grosse qu'elle, Wells Fargo est parvenu à lever la somme totale de 12,6 milliards de dollars, un montant jamais atteint auparavant en dehors d'une introduction en Bourse, a rappelé John Stumpf.