Tests-Internext, filiale de NextRadioTV, supprime 38 postes

E24 avec AFP

— 

La direction du groupe Tests-Internext (magazines et sites sur les nouvelles technologies), filiale de NextRadioTV, a annoncé vendredi 13 février en comité d'entreprise un plan de restructuration prévoyant la suppression de 38 postes, ont indiqué les syndicats dans un communiqué. La direction du groupe n'a pas pu être jointe immédiatement par l'AFP. Le groupe NextRadioTV (BFM TV, BFM Radio, RMC, Groupe 01) a affiché en 2008 un chiffre d'affaires en hausse de 14,8%.

Les syndicats (CFDT, CFTC, CGC, CGT, FO et SNJ) appellaient à un débrayage et une assemblée générale s'est tenue ce vendredi 13 février dans l'après-midi. "Les salariés, très mécontents, ont demandé que le Pdg de NextRadioTV, Alain Weill, vienne s'expliquer en personne. A défaut, ils se mettront en grève mercredi prochain", a indiqué à l'AFP Abel Faïd, délégué FO. Selon les syndicats, le plan de restructuration aurait pour conséquences "la suppression de 38 postes, soit 20% des effectifs, une mutualisation tous azimuts des rédactions papier et web, le démantèlement de certains services et la remise en cause de l'ensemble des accords collectifs".

"Le non respect du cadre légal, notamment des délais de consultation, démontre la volonté de la direction de passer en force", ajoutent-ils, jugeant ce plan "inacceptable en l'état". Le groupe rassemble les magazines L'Ordinateur Individuel, Micro Hebdo et 01 Informatique, ainsi que les sites internet 01net et 01men.

Il a été racheté en avril 2007 par NextRadioTV qui a procédé à des cessions de titres et à un important plan de restructuration, aboutissant à 146 suppressions d'emploi.