General Electric dégradé de "AAA" à "AA+"

J.B. avec AFP

— 

General Electric a annoncé jeudi 12 mars que l'agence d'évaluation financière Standard and Poor's lui avait retiré sa note maximale "AAA". Selon le conglomérat américain cela n'aura pas d'impact financier ou opérationnel sur ses activités. La note long terme du groupe a été dégradé d'un cran à "AA+", a annoncé l'entreprise dans un communiqué.

La perspective de cette note est "stable", ce qui indique que l'agence ne prévoit pas de nouvelle dégradation à court ou moyen terme pour ce fleuron du capitalisme américain, fragilisé par sa filiale financière GE Capital. "Comme nous l'avons déjà dit, nous sommes prêts à financer la société avec un 'double A', mais nous continuerons à gérer GE avec la discipline d'une société 'triple A', ce qui veut dire endettement réduit, liquidités fortes, et forte maîtrise du risque", a commenté le PDG Jeff Immelt, cité dans le communiqué, en estimant que la nouvelle note du groupe - la deuxième plus haute dans la hiérarchie de S&P - confirmait sa "solidité relative".

La dégradation de GE avait été largement anticipée par les investisseurs, qui avaient déjà fait chuter de quelque 80% la valeur du titre en un an. Au début du mois, le groupe avait démenti des rumeurs de marché sur un éventuel besoin de "lever des capitaux à court terme. L'action GE gagnait 0,94% à 8,45 dollars vers 15h à la Bourse de New York.