Toyota change ses têtes dirigeantes

E24 avec AFP

— 

Face à la baisse de ses ventes, et surtout à la première perte d'exploitation de son histoire attendue pour 2008, le constructeur automobile japonais prend des mesures sévères. Il remplace toute son équipe dirigeante, le président inclut. La rumeur courait déjà depuis quelques semaines. Comme attendu, Akio Toyoda, vice-président exécutif, petit-fils du fondateur de la firme automobile, est promu au poste de numéro un exécutif du groupe, à la place de l'actuel président Katsuaki Watanabe, qui devient, lui, vice-président.

Les dirigeants paient les résultats catastrophiques du groupe qui a d'ailleurs annoncé ce mardi 20 janvier une chute de 4% de ses ventes au cours de l'année 2008 par rapport à 2007, à 8,97 millions de véhicules.

Dans le détail, le groupe Toyota Motor, qui comprend les marques Toyota, Lexus, Daihatsu et Hino, a précisé avoir vendu 6,82 millions de véhicules de tous types à l'étranger (-4% sur un an) et 2,15 millions au Japon (-5%). Les seules marques Toyota et Lexus (luxe) ont pour leur part totalisé 6,53 millions de voitures écoulées à l'étranger (-5% sur un an) et 1,47 million au Japon (-7%), soit un total mondial d'environ 8 millions, en recul de 5% par rapport à 2007.