Benéfice net en recul de 70% pour Logitech

E24 avec AFP

— 

Le fabricant suisse d'équipement informatique Logitech a annoncé mardi 20 janvier avoir réalisé au troisième trimestre (octobre à décembre) un bénéfice net en recul de 70% à 40 millions de dollars (30,7 millions d'euros) et table sur une fin d'année difficile. L'année passée, Logitech avait bénéficié au troisième trimestre d'éléments exceptionnels qui avaient fait passer son profit net à 134 millions, a précisé le groupe dans un communiqué.

Au troisième trimestre 2008/2009, le bénéfice d'exploitation a baissé de 63% à 43 millions et les ventes de 16% à 627 millions, selon Logitech. Les résultats sont largement inférieurs aux prévisions des analystes interrogés par l'agence AWP qui s'attendaient à un profit net de 74,7 millions. Logitech, qui avait annoncé début janvier réduire ses effectifs de 15% en raison de la crise économique, a indiqué que le quatrième trimestre verra une nouvelle baisse des ventes et du résultat d'exploitation, ainsi qu'une marge brute égale ou inférieure au trimestre précédent.

"Le renforcement de la récession mondiale a eu un impact significatif sur notre performance opérationnelle, alors que nos clients ont continué à réduire leurs inventaires pour faire face à une demande plus faible", a souligné le directeur général Gerald Quindlen, cité dans le communiqué. La marge brute, qui est passée de 36,9% à 29,9%, a subi l'impact du renforcement du dollar et une forte concurrence dans la vente au détail. "Tout semble indiquer une vente au détail plus faible dans les prochains mois", a-t-il poursuivi, ajoutant cependant être en mesure de générer une trésorerie positive.

Le groupe -spécialiste des souris, claviers et équipement multimédia pour ordinateurs- avait déjà revu début janvier ses prévisions de croissance des ventes et du résultat d'exploitation, face à "une récession mondiale grandissante". La suppression de 500 à 600 postes permettra d'économiser des coûts de 50 millions début 2010, mais se traduira également par des charges de 20 millions à 24 millions sur les douze prochains mois. Ces licenciements toucheront tous les secteurs, sauf la production, et toutes les régions géographiques, avait précisé Logitech. Les principaux sites de Logitech sont situés à Fremont aux Etats-Unis, à Cork en Irlande, à Amersfoort aux Pays-Bas, ainsi qu'à Morges et Romanel-sur-Morges en Suisse.