Le taux de chômage américain bondit à 8,1%

E24 avec AFP

— 

Les Etats-Unis ont perdu 651.000 emplois en février, après deux mois de destructions d'emplois catastrophiques, et le taux de chômage y est désormais de 8,1%, du jamais vu depuis décembre 1983, selon les chiffres officiels corrigés des variations saisonnières publiés vendredi 6 mars. La baisse de la main-d'oeuvre employée annoncée par le département du Travail est conforme aux prévisions des analystes, qui tablaient sur 650.000 suppressions d'emplois nettes.

Le ministère a revu en forte hausse son estimation du nombre des postes détruits au cours des deux mois précédent: 655.000 en janvier (au lieu des 598.000 annoncés), et 681.000 en décembre (au lieu de 577.000), ce qui en fait le mois le plus meurtrier pour l'emploi aux Etats-Unis depuis octobre 1949. En conséquence, le taux de chômage a bondi de 0,5 point par rapport à son niveau estimé le mois précédent pour atteindre un niveau qui n'avait pas été vu depuis la sortie de la récession du début des années 1980. "Depuis le début de la récession en décembre 2007, les pertes d'emplois ont atteint 4,4 millions, dont bien plus de la moitié a eu lieu au cours des quatre derniers mois", écrit le ministère.