L'indice des directeurs d'achat pour le secteur manufacturier au plus bas

E24 avec AFP

— 

L'indice des directeurs d'achat (PMI) pour le secteur manufacturier en France en novembre a été révisé en baisse, à 37,3 points, son plus bas niveau historique, indique lundi la société Markit. Dans une première estimation publiée le 21 novembre, la société Markit avait évalué l'indice à 37,9 points, contre 40,6 points en octobre. Un indice inférieur à 50 signifie une contraction de l'activité.

La forte contraction résulte du recul des nouvelles commandes et de la production, en novembre, à un rythme sans précédent. Ces deux variables affichent une tendance baissière pour le sixième mois consécutif, souligne Markit dans un communiqué. L'incertitude économique et la détérioration de l'environnement actuel ont incité les clients à différer les dépenses non essentielles, est-il ajouté. "L'emploi recule (...) pour le septième mois consécutif et affiche un taux de contraction record", indique le texte.

Morosité

"La détérioration rapide de la conjoncture économique, tant en France qu'à l'étranger, frappe durement l'industrie manufacturière française", a commenté Jack Kennedy, économiste à Markit, cité dans le communiqué. "Le climat de morosité et d'incertitude pesant sur l'économie mondiale ne laisse que peu d'espoirs de reprise prochaine", ajoute-t-il. "Toutefois, les tensions inflationnistes sur les prix, si fortes en début et en milieu d'année, se sont désormais résorbées, ce qui accroît la marge de manoeuvre en matière d'aide et de soutien public", précise-t-il.

Par ailleurs, les prix facturés baissent fortement en novembre, ce qui représente un important retournement de tendance par rapport aux très fortes hausses de début 2008. Il s'agit du plus important recul depuis juillet 2003, souligne Markit.