L'APEC s'engage pour un commerce mondial sans protectionnisme

Avec agences

— 

Les pays riverains du Pacifique à l'unisson. Les dirigeants des 21 pays participant au forum de Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), à Lima au Pérou, se sont engagés à ne pas prendre de mesures protectionnistes dans les douze mois qui viennent, dans le contexte actuel de crise financière.

Ces 21 responsables ont approuvé la déclaration finale du sommet du G-20, le week-end dernier à Washington, où il a été proposé de n'établir aucune nouvelle barrière douanière en 2009.

En accord avec le G20

Les participants à l'APEC se sont également engagés à parvenir à un accord mondial sur le commerce à Doha, au Qatar, lors de la conférence des Nations unies sur le financement du développement, du 29 novembre au 3 décembre.

A Lima, le président américain George W. Bush, dont c'était le huitième et dernier sommet de l'APEC, a souligné qu'"une des leçons de la Grande dépression, c'est que le protectionnisme mondial mène à la ruine économique mondiale".

Rencontre avec la Corée du Nord

Une rencontre a aussi été fixée début décembre en Chine entre dirigeants américains, japonais, sud-coréens, russes, chinois et nord-coréens. L'objectif sera de trouver un accord sur le démantèlement des installations nucléaires nord-coréennes.