Économie

1 million d'iPad vendus en 28 jours

Apple a annoncé lundi qu'il avait franchi vendredi le seuil d'un million d'exemplaires vendus de sa nouvelle tablette informatique iPad, soulignant que ces ventes de lancement représentaient plus du double de celles de l'iPhone en 2007.

"Un million d'iPads en 28 jours - c'est moins de la moitié des 74 jours qu'il avait fallu pour franchir ce seuil avec l'iPhone", a souligné le PDG d'Apple Steve Jobs, cité dans un communiqué. "La demande continue à excéder l'offre", a-t-il ajouté, sans toutefois annoncer de nouveau retard de livraison.

L'iPad est vendu exclusivement aux Etats-Unis depuis le 3 avril. Depuis vendredi, les Américains peuvent en trouver la deuxième version, connectable à internet non seulement via les réseaux wifi, mais aussi via les réseaux téléphoniques 3G.

Le mois dernier, Apple avait annoncé qu'en raison de la très forte demande aux Etats-Unis, qui avait dépassé ses attentes, il devait retarder d'un mois la commercialisation de l'iPad à l'international.

A la fin mai, ce nouvel appareil, qui combine sur un écran tactile les fonctionnalités d'un mini-ordinateur, d'un baladeur et d'un lecteur multimédia, sera mis en vente en Australie, au Canada, en France, en Allemagne, en Italie, au Japon, en Espagne, en Suisse et au Royaume-Uni. Il sera disponible dans toutes ses versions simultanément.

Apple a précisé que les utilisateurs de l'iPad avaient déjà téléchargé plus de douze millions d'applications, et plus d'un millions de livres électroniques sur sa librairie virtuelle iBookstore.