Un dernier chèque de 101 millions d'euros devrait solder l'affaire Tapie

J.B. avec AFP

— 

Bercy solde ses comptes avec Bernard Tapie. Les liquidateurs du groupe Bernard Tapie s'apprêtent à percevoir un versement de 101 millions d'euros qui soldera définitivement le litige qui a opposé pendant de nombreuses années l'ancien homme d'affaires au Crédit Lyonnais.

"Bercy exécute la décision de justice, un dernier paiement est en passe d'intervenir", a déclaré un porte-parole de Bercy, confirmant une information du Point. Une source proche du Consortium de réalisation (CDR), la structure publique chargée de liquider le passif de l'ex-banque publique Crédit Lyonnais, a confirmé que le versement se monterait à 101 millions d'euros.

Un tribunal arbitral a condamné en juillet le CDR à verser aux liquidateurs du groupe Bernard Tapie une indemnité de 285 millions d'euros. Le montant de l'indemnité et la voie choisie pour régler le litige avaient suscité une intense polémique mais l'affaire est tombée dans l'oubli quand la crise financière s'est brutalement aggravée fin septembre. Un premier chèque de 198 millions d'euros avait déjà été versé début septembre aux liquidateurs. Cette somme correspondait à l'indemnité, majorée d'une dette que le Lyonnais avait à l'égard de Bernard Tapie et minorée des dettes qu'il a contractées à l'égard de la banque.

La somme restant dûe, soit 101 millions d'euros, correspond aux intérêts qui s'appliquent à l'indemnité. Après acquittement des divers impôts et frais de procédure, Bernard Tapie devrait au final toucher, selon ses propres estimations, "entre 20 et 40 millions d'euros".