L'Occitane débarque à la Bourse de Hong-Kong

EM avec AFP

— 

Pour la première fois, la Bourse de Hong-Kong accueille ce lundi une société française. Et c'est L'Occitane qui réalise cette entrée historique à double titre puisque l'entreprise n'avait jamais été cotée jusqu'ici.

40% de ses ventes

La marque, dont le siège est à Manosque (Alpes de Haute-Provence), a choisi l'Extrême-Orient car la région Asie-Pacifique représente 40% de ses ventes en 2008/2009. Ses clients asiatiques raffolent de ses produits à base de lavande et d'huile essentielles.

Sur les 1.517 boutiques L'Occitane dans le monde, 470 se situent en Asie. Et le Japon, Hong-Kong et Taïwan ont représenté à eux-seuls 35% des ventes consolidées sur la période avril-décembre 2009.

812 millions de dollars

L'Occitane a prévu de mettre sur le marché quelque 364 millions d'actions, auxquelles va s'ajouter une deuxième tranche de 54 millions si la demande est très forte. In fine, la holding qui détient actuellement L'Occitane, ne contrôlera plus que 74% environ du capital, le reste étant en bourse.

Avec cette entrée en bourse, la marque va bénéficier d'un afflux de capitaux qui pourrait atteindre 812 millions de dollars US.

L'Occitane aura "les moyens de devenir un des leaders dans le monde" du marché des produits cosmétiques naturels et biologiques, a déclaré Reinold Geiger, président du groupe, qui a racheté la société en 1995, au cours d'une conférence de presse téléphonique organisée dimanche depuis Hong-Kong.

Et de préciser que "les produits L'Occitane sont et continueront à être fabriqués en France à partir d'ingrédients de grande qualité issus du territoire provençal et méditerranéen".

Pays émergents

Avec ces fonds, la société veut se développer et s'affirmer sur des marchés de pays émergents à gros potentiel, comme la Chine, le Brésil, la Russie, l'Inde et la Mexique, a indiqué dimanche la direction.

Avec déjà 46 magasins en Chine continentale, L'Occitane prévoit de nouvelles ouvertures prochainement. "La Chine devrait être le marché de cosmétiques à la croissance la plus rapide", a déclaré dimanche Olivier Cecarelli, responsable de la stratégie à L'Occitane.

La société aimerait aussi ouvrir de nouvelles boutiques dans des pays où elle est déjà bien implantée comme le Japon, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

Investissements en France

Une autre partie des fonds servira à moderniser les usines françaises et à développer le site de vente sur internet.

En France, L'Occitane prévoit d'investir 50 millions d'euros durant la période 2010-2014, avec un développement de l'usine de Manosque, via une extension de plus de 9.000 mètres carrés.

La société veut aussi agrandir l'usine de Lagorce (Ardèche) et construire un entrepôt de 18.000 mètres carrés à Valensole, près de Manosque.