Un concessionnaire réclame 240 millions d'euros à Volvo

AFP

— 

Nissan Diesel Thaïlande a porté plainte en Thaïlande contre le groupe suédois, a indiqué à l'AFP Pär Aronsson, un porte-parole de Volvo, confirmant une information du quotidien suédois Svenska Dagbladet.

"C'est une affaire en cours et nous ne faisons pas de commentaires", a-t-il dit, ajoutant simplement qu'il était selon Volvo "assez fréquent" de mettre un terme à des contrats avec des concessionnaires après une acquisition, en l'occurrence Nissan Diesel.

Volvo avait acquis le contructeur japonais de poids lourds Nissan Diesel pour environ 750 millions d'euros en 2007. En décembre dernier, le suédois a informé Nissan Diesel Thaïlande qu'il cesserait de lui livrer des camions au terme du contrat, prévu en 2012.

Volvo Group, distinct de son ancienne division Volvo Automobile qui va rejoindre le chinois Geely après plus d'une décennie passée dans le giron de l'américain Ford, a rebaptisé Nissan Diesel "UD Trucks" le mois dernier, pour le distinguer du constructeur automobile japonais Nissan.