Le bouclier fiscal a coûté 586 millions d'euros en 2009

EM avec AFP

— 

En 2009, le bouclier fiscal a coûté à l'Etat environ 586 millions d'euros en 2009, soit davantage que l'année précédente, a indiqué jeudi la ministre de l'Economie, Christine Lagarde sur Canal+.

16.500 personnes ont profité de ce dispositif l'année dernière, selon l'entourage de Christine Lagarde, qui confirmait partiellement des informations de presse.

Chiffres provisoires

"Il s'agit de chiffres provisoires, les chiffres définitifs ne seront établis que vers juin ou juillet et seront probablement plus élevés", a toutefois affirmé à l'AFP le rapporteur du Budget à l'Assemblée nationale, le député UMP Gilles Carrez.

En 2008, près de 15.500 contribuables en avaient bénéficié, pour un montant de 563 millions d'euros, toujours selon l'entourage de Christine Lagarde. Mercredi, le ministre du Budget François Baroin, avait fait état de 19.000 demandes de restitution reçues pour 2008, également pour un coût de 563 millions.

"Les chiffres définitifs pour 2008 dévoilés seulement aujourd'hui sont en baisse par rapport au bilan qui m'avait été fourni comme étant quasi-définitif avant l'été", a expliqué Gilles Carrez, rapporteur général de la commission des Finances de l'Assemblée nationale.. "Il faut qu'on tire ça au clair, j'ai demandé des explications que je n'ai pas aujourd'hui".

Polémique

Dans son rapport de juillet 2009, le député UMP avait estimé que 18.893 avaient bénéficié du dispositif en 2008 pour un coût total de 578 millions d'euros.

Ces chiffres ne risquent pas d'apaiser une partie de la majorité, très critique sur le bouclier fiscal, surtout depuis la défaite de la droite aux élections régionales.

Mais une remise en cause du dispositif ne semble pas pour autant d'actualité. Nicolas Sarkozy a demandé aux députés UMP mercredi de ne pas toucher au bouclier fiscal.