Casino se lance dans les dosettes Nespresso

EM avec AFP

— 

"What else" que Nespresso? Et bien maintenant Casino. Ce dernier va proposer en mai prochain des dosettes compatibles avec les machines à café de la marque, environ 20% moins cher, a indiqué à l'AFP une porte-parole du groupe.

Brevets

Casino semble donc avoir réussi à trouver une parade pour casser le monopole juridique de Nestlé, grâce à un fournisseur suisse du groupe, Ethical Coffee Compagny, fondé par un ancien dirigeant de Nespresso, Jean-Luc Gaillard.

Environ 1 milliard de dosettes sont vendues chaque année en France dont la moitié pour Nespresso. Nestlé, leader sur le marché du café en France grâce à cette marque, est le seul à avoir protégé par brevet ses dosettes vendues 0,35 euros pièce.

Ethical coffee Compagny aurait pris toutes les précautions juridiques nécessaires afin de ne pas être attaquée devant les tribunaux. "J'ai vu une faille dans les nouveaux brevets Nespresso" et "nos brevets sont totalement hors du champs des leurs", a indiqué Jean-Luc Gaillard.

Concurrence

Les dosettes Casino seront "biodégradables" en six mois, alors que celles de Nestlé sont "recyclables" et seront produites dans la région Rhône-Alpes, ajoute la porte-parole

Elles seront disponibles dans les 7.500 magasins Casino ainsi que dans les Monoprix et Leader Price, tandis que celles de son concurrent ne sont vendues que dans la vingtaine de magasins Nespresso et sur internet.

Et ces dossettes coûteront surtout 20% de moins. Des avantages non négligeables qui pourraient faire vaciller les très bons résultats de Nespresso dans l'hexagone: la marque a réalisé un quart de son chiffre d'affaires mondial l'année dernière (1,8 milliard d'euros) en France.

Nestlé serein

Mais Nestlé se dit serein. "Nous attendons de voir le produit", a indiqué le directeur général de Nespresso France Arnaud Deschamps, confirmant que les dosettes étaient toujours protégées par des brevets jusqu'à la fin 2012.

"Mais ce ne sont pas les brevets qui nous protègent le plus, c'est la qualité de nos produits. Il n'y a que 1% de la production mondiale de café qui correspond à la fois à nos critères de qualité et de saveur", assure-t-il.