Remise du Livre Vert des Etats Généraux de la Presse

Catherine Vincent

— 

Le Livre Vert des Etats Généraux de la Presse écrite est remis aujourd'hui, jeudi 8 janvier, à 12h à Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication. Il regroupe les propositions des différents groupes de travail constitués lors de l'annonce par Nicolas Sarkozy de l'ouverture des Etats Généraux. La remise du Livre Vert se fera donc en présence de Bernard Spitz, délégué à la coordination des Etats généraux de la Presse Ecrite, Bruno Frappat, président du pôle "Métiers du journalisme", Arnaud de Puyfontaine, président du pôle "Processus industriel", Bruno Patino, président du pôle "Le choc d'Internet, quels modèles pour la presse écrite", et François Dufour, président du pôle "Presse et société".

Qu'est ce qui va sortir des Etats généraux? C'est la question la plus fréquemment posée par les professionnels du secteur ces dernières semaines. Aujourd'hui, personne ne sait quelles seront les mesures retenues. Il se dit que les décisions finales reviendront au président de la République qui pourrait s'exprimer fin janvier sur les réformes qu'il compte mener.

Mais en cette période de vaches maigres, les éditeurs ne sont pas très ouverts au changement. La presse souffrait déjà en octobre lors du lancement des Etats Généraux. En ce début d'année, la crise est passée par là. Les budgets publicitaires se sont réduits, particulièrement pour la presse écrite.

Attaquée de toute part sur son cœur de métier qu'est l'information, confrontée aux défis technologiques, alourdie par des processus de fabrication et de distribution, touchée par une désaffection du lectorat et désormais soumise à une lourde baisse des recettes publicitaires, la presse doit trouver son modèle économique. Car comme le reconnaissait récemment Bruno Patino, fondateur du Monde Interactif devenu directeur de France Culture: "On voit aujourd'hui comment un site internet peut vivre, mais pas comment un équilibre entre un quotidien et un site peut faire vivre l'ensemble".