Orange veut rencontrer les chaînes de télévision mobile

— 

Orange (France Télécom) a proposé une rencontre aux chaînes retenues pour la télévision mobile personnelle (TMP) pour discuter du modèle économique envisageable, alors que les tensions montent entre les partenaires sur ce projet, selon une source proche du dossier.

"Nous avons examiné les éléments de proposition de financement du réseau TMP présentés par votre groupe de travail à la mi-octobre", indique, dans un courrier dont l'AFP a obtenu copie, Jean-Marie Culpin, directeur marketing mobiles pour Orange France. Orange répond ainsi à une lettre envoyée le 18 novembre aux opérateurs mobiles par les 16 chaînes retenues pour la TMP, pour leur demander quelle "participation financière" ils souhaitaient apporter au projet.

L'opérateur propose aux chaînes de les "rencontrer début décembre" afin de leur "exposer une vision alternative des éléments économiques de la distribution éventuelle des services de TMP par Orange France".

Non discriminatoire

Orange souhaiterait un modèle économique qui soit "non discriminatoire" entre les opérateurs mobiles et les autres acteurs susceptibles de distribuer la TMP, comme les fabricants de baladeurs vidéo. Le modèle proposé par les chaînes prévoit pour tous la même taxe par appareil vendu, mais souhaite en plus que les opérateurs financent 87% des coûts de réseau.

Cette réponse d'Orange, qui est à la fois opérateur et éditeur de chaîne sur ce projet, est beaucoup plus nuancée que celles de SFR et Bouygues Telecom, qui avaient exprimé la semaine dernière leurs doutes sur la viabilité économique de la TMP.

Incompréhension

Face au mode de financement proposé par les chaînes, SFR faisait notamment part de son "incompréhension", soulignant le déséquilibre manifeste, au détriment des opérateurs mobiles.

Bouygues Telecom demandait quant à lui "un délai supplémentaire pour optimiser les coûts de réseau et trouver un modèle économique équilibré", regrettant la "faible disponibilité des terminaux compatibles" et leur prix élevé.

Même inquiétude

Sur ce sujet, Orange dit partager la même "inquiétude (...) sur la disponibilité à court et moyen terme d'une large gamme de terminaux abordables".

Seize chaînes doivent être déployées, dans les prochains mois, en TMP, c'est-à-dire pouvant être reçues sur l'écran d'un téléphone portable ou d'un récepteur de poche par le téléspectateur pendant ses déplacements. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a retenu en mai TF1, Canal+, M6, BFM TV, Direct 8, Eurosport, i-Télé, NRJ 12, NT1, Virgin 17, W9, EuropaCorp, une chaîne présentée par le cinéaste Luc Besson qui reste à créer, et Orange Sport, une chaîne proposée par l'opérateur Orange (France Télécom). Côté public, France 2, France 3 et Arte ont été retenues pour occuper les trois canaux de la TMP réservés à des chaînes du service public.