Toyota réduit les bonus et la production

E24 avec AFP

— 

Les cadres dirigeants du premier constructeur automobile japonais, Toyota Motor, ne vont pas bénéficier à plein de la traditionnelle prime hivernale. En effet, celle-ci sera amputée de 10% cette année. Une mesure d'économie qui s'ajoute aux réductions déjà annoncées de la production. Au moins 8.700 salariés à des postes d'encadrement au Japon sont concernés par cette mesure de restriction, a précisé une porte-parole de Toyota.

Il est de coutume dans de nombreuses entreprises japonaises de verser des primes à l'ensemble des salariés permanents deux fois par an. Ces rétributions exceptionnelles peuvent s'élever à plusieurs mois de salaire fixe.

Lignes stopées

Par ailleurs, face à la chute vertigineuse des ventes de voitures dans les principaux marchés (Etats-Unis, Europe, Japon), Toyota va suspendre deux jours de plus qu'habituellement (les 24 et 25 décembre) la production de ses berlines de luxe de marque Lexus dans son usine de Tahara (centre du Japon). Généralement, les lignes d'assemblage y sont stoppées du 26 au 31 décembre pour les fêtes de fin d'année.

"Nous avons décidé d'étendre cette période de trêve dans cette usine qui fabrique les Lexus pour le Japon et l'étranger car les ventes ont baissé et nous avons des stocks", a précisé la porte-parole. Un autre site, situé dans la région sud de Kyushu, arrêtera également ses lignes de production dédiées à d'autres types de voitures les 24 et 25 décembre.