Dernier carton plein de la prime à la casse

TV

— 

Les immatriculations de voitures neuves ont progressé de 17,8% en février en France grâce aux derniers effets à taux plein de la prime à la casse, ont annoncé lundi les constructeurs. La progression du marché est plus importante que celle enregistrée en janvier (+14%) mais nettement inférieure à celle de décembre (+48,6%).

Les marques françaises dégagent une belle performance avec des progressions de 21% pour PSA Peugeot Citroën et 30,1% pour le groupe Renault. Les nombreuses prises de commandes effectuées en décembre, dernier mois où la prime à la casse s'élevait encore à 1.000 euros pour le remplacement des véhicules de plus de 10 ans, expliquent en grande partie cette hausse de février.

Un dernier état de grâce

"Dit autrement, les constructeurs bénéficient encore d’un état de grâce, de nombreux ménages ayant anticipé en fin d’année 2009 l’achat d’un véhicule avant la disparition (progressive) de la prime à la casse", explique Philippe Gattet, du cabinet Xerfi.

Cette prime a été réduite à 700 euros en début d'année et devrait s'élever à 500 euros au 1er juillet. "Les livraisons de véhicules commandés en décembre ont bien fonctionné", a ainsi commenté François Roudier, porte-parole du CCFA, qui salue un mois de février "soutenu". Mais il s'est montré prudent pour l'ensemble de l'année, en particulier pour le deuxième semestre, jugeant que le marché ne "tiendra pas à ce rythme là toute l'année".

Prudence pour les mois à venir

"Qu’on ne s’y trompe pas : le marché automobile français va perdre de sa superbe. Les concessionnaires font état d’un repli marqué des commandes ces dernières semaines ce qui n’augure rien de bon. Une évolution totalement en phase avec le recul de 16,7% des dépenses des ménages en véhicules automobiles enregistré en janvier 2010. Outre la diminution progressive de la prime à la casse, l’environnement économique reste fragile avec la remontée du chômage et les pressions accrues sur le pouvoir d’achat", affirme Philippe Gattet, du cabinet Xerfi.