Nokia renouvelle ses contrats en Chine

EM avec AFP

— 

Le géant finlandais Nokia, va renouveler des contrats de plus de 2 milliards de dollars (environ 1,5 milliard d'euros) pour vendre des téléphones à deux distributeurs en Chine.

Le numéro un mondial des téléphones mobiles a annoncé dans un communiqué que le chinois China PTAC allait lui acheter des téléphones "pour plus d'un milliard de dollars" en 2010, touc comme son compatriote Telling Telecom.

Après l'Union européenne, la Chine est devenue le deuxième marché du groupe finlandais mais son premier marché national.

Le contrat annuel renégocié avec China PTAC est cependant deux fois moins important qu'il y a deux ans. Il s'élevait alors à deux milliards de dollars. En 2009, il avait déjà baissé à 1,7 milliard de dollars environ.

"C'est toujours un bon signe que Nokia remporte un contrat en Chine", a relevé un courtier de la banque FIM, mais "le fait que la valeur du contrat ait baissé (ces dernières années) prouve que la concurrence là-bas est plus forte", a-t-il expliqué à l'AFP.

La crise économique mondiale a entraîné une baisse de la demande et des prix moyens de vente des téléphones l'an passé. Une situation qui a affecté les principaux constructeurs, notamment Nokia. Le Finlandais doit désormais faire face à de nouveaux concurrents comme Apple (iPhone) et RiM (Blackberry) sur le juteux créneau du haut de gamme.

Le marché de la téléphonie mobile devrait légèrement se redresser cette année, selon les estimations des constructeurs et des cabinets d'étude. Le nombre de clients dans le monde pourrait passer de 4,6 milliards en 2009 à 5 milliards en 2010, selon une étude publiée récemment par l'Union internationale des télécoms (ITU).

L'Institut parie notamment sur l'explosion du portable dans les pays en développement.