GE revoit encore à la baisse ses prévisions

E24 avec AFP

— 

General Electric aura prévenu. Le conglomérat industriel américain a de nouveau abaissé mardi 2 décembre ses prévisions de résultats pour l'ensemble de l'année 2008 et annoncé une réduction de la voilure de sa filiale de services financiers GE Capital, qui va réduire ses besoins de financement en 2009.

Sur l'ensemble de l'année en cours, General Electric table sur un bénéfice de 18 milliards de dollars, alors qu'il avait laissé attendre jusqu'à présent un bénéfice net compris entre 19,5 et 21 milliards de dollars.

Pour le quatrième trimestre, General Electric a prévenu qu'il fallait atteindre un bénéfice par action dans le bas de la fourchette avancée en octobre, compris entre 50 et 52 cents, au lieu des 50 à 65 cents promis.

Retour en 2010

Concernant les activités financières, dont le bénéfice a chuté de 33% au troisième trimestre, le groupe a également revu en baisse sa prévision de bénéfice net annuel, de 9 à 8 milliards annuels. Il annoncé que ceux-ci devraient dégager une rentabilité de seulement 5 milliards de dollars en 2009, avant de retrouver "une croissance à deux chiffres" en 2010.

Le conglomérat, considéré comme un baromètre de l'activité économique en raison de l'étendue de ses activités, de la télévision aux ampoules, a annoncé une restructuration d'un coût de 1 à 1,4 milliard de dollars, mais s'est refusé à évoquer des réductions d'emplois.