Ford réclame 9 milliards de dollars

E24 avec AFP

— 

Le constructeur automobile américain Ford a présenté mardi 2 décembre au Congrès un plan de restructuration afin d'obtenir une ligne de crédit de 9 milliards de dollars, incluant un salaire annuel d'un dollar pour son PDG et de nouvelles concessions syndicales.

Les temps sont durs. Le constructeur a essuyé une baisse de 30% de ses ventes en novembre et table sur une baisse de 37% de sa proeduction au premier trimestre 2009, at-til annoncé mardi.

Plan stratégique

Ford a donc publié sur son site internet les grandes lignes du plan stratégique réclamé par le Congrès avant de débloquer des fonds publics. Ses homologues américains General Motors (GM) et Chrysler devaient également présenter dans la journée des initiatives similaires.

Ford réclame une ligne de crédit d'un montant de 9 milliards de dollars, auquel il ne toucherait qu'en cas de besoin. Mais le groupe, considéré comme le moins mal en point des "Big Three", a souligné "avoir espoir de réussir sa restructuration sans toucher au crédit que le Congrès déciderait de débloquer".

Du côté de ses dépenses, Ford a précisé être "actuellement engagé dans des discussions avec le syndicat de branche UAW dans l'objectif de réduire encore sa structure de coûts".

1 dollar

Le PDG Alan Mulally, qui avait perçu 28 millions de dollars de rémunérations l'an passé, s'est dit prêt à toucher 1 dollar symbolique de revenus par an.

Du côté de sa gamme, Ford a promis d'investir 14 milliards de dollars en nouvelles technologies pour accélérer la sortie de véhicules propres, et notamment des motorisations tout électrique à partir de 2010.

"Au vu des prévisions d'activité actuelles", Ford, déficitaire depuis 2006, a enfin dit tabler sur un retour à l'équilibre, voire à la rentabilité, d'ici 2011.