Agroalimentaire: le made in France s'est mal exporté

TV avec AFP

— 

Alors que la balance commerciale totale de la France accuse un déficit de 43 milliards d'euros en 2009, la France restait championne sur les exportations agricoles et de l'agroalimentaire avec un excédent de 5,4 milliards en 2009.

Mais la balance s'est aussi fortement déséquilibrée cette année avec d'importantes baisses des exportations. L'excédent des échanges a diminué de 38,6% en 2009, à 5,4 milliards d'euros contre 8,8 milliards en 2008, selon les statistiques publiées lundi par le ministère de l'Agriculture.

Frappée par une importante baisse des prix, l'agriculture française a connu en 2009 l'une des plus graves crises de ces dernières décennies, une crise qui a aussi touché l'agroalimentaire avec une baisse de la demande. En 2009, l'excédent commercial est en baisse de 3,1 milliards d'euros sur l'Union européenne (UE) et de 0,2 milliard sur les pays tiers.

Ce sont les céréales, les produits laitiers et les vins et spiritueux qui contribuent le plus à ce recul. Les champagnes, bordeaux, et vins AOC, notamment, se contractent le plus au Royaume-Uni, Etats-Unis, Belgique, Japon, et Pays-Bas, mais reculent moitié moins en Allemagne. En revanche, ils progressent vers la Chine et Hong Kong, excepté le champagne qui est en recul. Les produits laitiers (laits et crème, yaourts, brie et fromages divers) sont à la baisse en Europe (Espagne, Allemagne, Pays-Bas) mais aussi aux Etats-Unis.

Les ventes de produits agricoles bruts ont aussi fortement diminué à 1,7 milliard d’euros, contre 3,4 milliards en 2008. Le recul des cours des céréales, et dans une moindre mesure la baisse des ventes d’oléagineux (colza, tournesol) expliquent ce fléchissement.