Ce soir, je dors dans une oeuvre d'art

R.S. avec AFP

— 

Vous avez peut-être déjà entendu parler de Carsten Höller, artiste allemand qui a notamment installé des toboggans géants dans le hall de la Tate Modern de Londres. Cet agitateur vient de récidiver au musée de Rotterdam. Son projet? Proposer de dormir dans une oeuvre d'art, plus précisément dans sa "Chambre d'hôtel tournante".

Cette installation est composée de quatre plateaux circulaires en verre qui tournent sur eux-mêmes. Ils supportent un lit, une table, deux chaises, un mini-bar et une penderie. Le plateau du lit, le plus rapide, effectue une rotation complète en une heure.

"Les clients pourront se promener dans le musée pendant toute la nuit s'ils le veulent", explique à l'AFP Sandra van Dongen, porte-parole du musée Boijmans van Beuningen.

Un idée qui semble séduire puisque la "Chambre d'hôtel tournante" affiche complet jusqu'au 25 avril.

Le prix d'une nuit pour deux personnes varie en fonction des jours de la semaine (entre 275 à 450 euros). Il inclut le petit déjeuner, une salle de bains de luxe aménagée dans les sous-sols du musée, le mini-bar et les services d'un majordome.

Mais pas question de prolonger la grasse matinée car "à partir de midi, l'oeuvre d'art redevient une pièce de l'exposition", précise Sandra van Dongen.