Qu'est-ce-que les credit default swaps (CDS)?

TV

— 

Le credit default swap, CDS est un produit dérivé permettant de s'assurer contre le risque de défaut de paiement d'une dette émise par un Etat ou une entreprise.

C'est un contrat où l'acheteur verse une commission annuelle (exprimée en point de base du taux d'intérêt de l'obligation) au vendeur qui s'engage à dédommager l'acheteur en cas de défaut de paiement sur la dette qu'il détient. Un CDS s'apparente à une assurance qui permet de transférer le risque de défaut à un autre opérateur.

"Les CDS permettent de couvrir les opérateurs contre la dégradation du risque associé aux actifs qu'ils détiennent et de spéculer sur des modifications des spreads de crédit", selon la définition du Que Sais-je, "Les 100 mots des produits dérivés".

Les investisseurs spéculent sur les spreads de crédit, c'est-à-dire, la différence observée sur le marché entre le coût d'un crédit par rapport au coût d'un crédit sans risques, comme les emprunts d'Etat par exemple. Si un investisseur détient des obligations dont il pense que le spread de taux va augmenter, il aura intérêt à acheter des CDS et les revendre quand ils auront pris de la valeur avec la dégradation de la signature de l'emprunteur.

Selon les auteurs des "Les 100 mots des produits dérivés", "le premier CDS aurait été proposé en 1995 par la banque JP Morgan. "Cet instrument a connu une progression phénoménale, d'une ampleur comparable à celle des futures et des swaps de taux d'intérêt (les autres produits dérivés, ndlr)".

Leur encours atteignait 57.300 milliards de dollars en juin 2008.