Allemagne: le chômage partiel a sauvé 1,2 million d'emplois

R.S. avec AFP

— 

Le taux de chômage en Allemagne a progressé comme dans tous les pays de la zone euro mais dans un moindre mesure que les autres. Il a atteint 7,8% en janvier 2010 selon les données de l'agence fédérale pour l'emploi contre 10% en moyenne pour les pays de la zone euro.

Ce serait en partie grâce au recours au chômage partiel, qui a sauvé 1,2 million d'emplois.

En effet, selon l'Institut de recherche sur le travail (IAB), le temps de travail moyen des actifs allemands en 2009 a diminué de 3,2% par rapport à 2008, alors que, en moyenne annuelle, un million de salariés ont bénéficié du dispositif de chômage partiel. Celui-ci permet aux entreprises de conserver leurs salariés mis à pied quand l'activité décline, leur rémunération étant prise en charge par l'Etat.

Ce système existait déjà depuis longtemps mais a été largement étendu pour faire face à la crise. Cela a permis au marché du travail allemand d'afficher une spectaculaire résistance l'an passé, alors que l'économie a connu sa pire récession de l'après-guerre.

C'est surtout dans les premiers mois de l'année 2009 que le chômage partiel a été utilisé. A l'heure actuelle, seules neuf des 30 entreprises cotées sur l'indice vedette de la Bourse de Francfort, le Dax, mettent encore en oeuvre le mécanisme, rapportait mardi le quotidien Bild. Parmi elles le constructeur automobile Daimler, les sidérurgistes ThyssenKrupp et Salzgitter ou encore la compagnie aérienne Lufthansa.