PSA: "rappel préventif" de 97.000 véhicules

EM

— 

Les déconvenues s'enchaînent chez les constructeurs automobiles. Après Toyota la semaine dernière, c'est au tour de PSA d'effectuer "un rappel préventif sur certaines versions de Peugeot 107 et Citroën C1", d'après un communiqué publié par le groupe lundi.

97.000 véhicules "en circulation en Europe" sont ainsi concernés: leurs propriétaires "seront avertis par courrier prochainement".

En cause: "un dysfonctionnement potentiel dans la pédale d'accélérateur", soit le même défaut observé par Toyota sur ses propres véhicules.

Le 28 janvier dernier le numéro un mondial avait lancé un nouveau rappel sur huit véhicules, d'un nombre indéterminé en Europe et d'un million de voitures aux Etats-Unis.

Le défaut de fabrication de la pédale d'accélérateur pourrait aussi concerner des modèles de PSA "issus d'une coopération" avec le constructeur japonais et "fabriqués dans une usine commune" en République Tchèque, précise-t-on dans le communiqué.

15.400 véhicules en France

"Les volumes de vente les plus importants sont dans les grands pays", a déclaré lundi à l'AFP un porte-parole de PSA, citant l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Italie et l'Espagne.

En France, 15.400 véhicules sont concernés, a-t-il précisé.

Ce rappel concerne les Peugeot 107 et Citroën C1 produites entre février 2005 et août 2009 dans l'usine de Kolin, en République tchèque. 220.000 Peugeot et Citroën en sortent en moyenne mais "seulement une partie de la production est concernée car, en fonction des versions, essence ou diesel, ce n'est pas le même type d'éléments" qui est utilisé, a expliqué le constructeur français.