La Clio, les 206/207 et la Mégane profitent de la hausse des ventes en janvier

EM avec AFP

— 

Même si elle a diminué, la prime à la casse fait toujours son petit effet. Les ventes de voitures particulières neuves en France ont bondi de 14% en janvier. Renault et PSA Peugeot Citroën, sont les principaux bénéficiaires, a annoncé lundi le Comité des Constructeurs français d'Automobiles (CCFA).

171.005 nouvelles immatriculations ont été enregistrées le mois dernier. A nombre de jours ouvrables comparables par rapport à janvier 2009, la progression est de 19,7%, précise le communiqué.

Les marques françaises bénéficiaires

Les marques françaises ont vu leurs ventes bondir de 30,1%, dont 59,1% pour Renault et 17,9% pour PSA. Celles des groupes étrangers dégringolent en revanche de 2,3%. La baisse atteint même 44,1% pour le groupe Mercedes, 14,8% pour le groupe Fiat et 10,7% pour Volkswagen.

"Il y a toujours l'effet de la prime à la casse même si celle-ci est réduite par pallier et les marques ont commencé à compenser cette baisse par le biais d'offres promotionnelles", a résumé Philippe Gattet, analyste du secteur automobile pour le cabinet Xerfi.

Prime à la casse et effet de comparaison

Mais le directeur de la communication du CCFA, François Roudier, indique toutefois "l'effet de comparaison très favorable": en janvier 2009 les ventes avaient enregistré une baisse de 7,9%.

Mise en place l'année dernière pour éviter une crise du secteur automobile, la prime à la casse est passée de 1.000 euros à 700 euros en début d'année. D'ici le 1er juillet prochain, elle n'atteindra plus que 500 euros.

Clio, 206/207 et Mégane

Comme les mois précédents, les petites voitures ont bénéficié de ce coup de pouce gouvernemental tandis que les voitures de luxe "souffrent beaucoup", a expliqué M. Roudier.

"Les trois voitures les plus vendues sont la Clio (toutes versions), la 206/207 et la Mégane", a-t-il précisé, soulignant que dans le top 10 des voitures vendues, il ne restait plus qu'une voiture étrangère: la Golf de Volkswagen en neuvième position. Il a par ailleurs souligné l'entrée en dixième position de la 3008 Peugeot.

Dégringolade à venir

Outre la prime et les bonus écologiques, le bond de janvier s'explique par les effets de carnets de commandes, les voitures immatriculées en janvier ayant été commandées le ou les mois précédents.

Même si les analystes tablent sur une hausse continue durant le premier semestre, le CCFA rappelle que les constructeurs envisagent une baisse de 10 à 15% sur l'ensemble de l'année.