Les ventes d'automobiles ne faiblissent pas

EM avec AFP

— 

La prime à la casse continue de faire son effet. Même si son montant a été réduit en début d'année, elle a encore soutenu le marché automobile le mois dernier. Les ventes de voitures particulières neuves en France ont bondi de 12,8% en mars à nombre de jours ouvrables comparable et de 17,9% en données brutes par rapport à mars 2009, a annoncé jeudi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

242.763 immatriculations

Au total, 242.763 immatriculations ont été enregistrées en mars, indique le CCFA, avec des hausses de 27,6% pour le groupe Renault et 15,9% pour PSA Peugeot Citroën.

Les marques françaises voient leurs ventes progresser de 11,2% tandis que les marques étrangères sont en hausse de 27%.

Peugeot tire ainsi son épingle du jeu avec une progression de 25,4% en mars. Citroën connaît quant à elle une hausse de 6,1% et Renault de 5%. Dacia, la filiale roumaine du groupe Renault, a vu ses ventes multipliées par quatre et atteint en mars 6,8% du marché.

Sur les trois premiers mois de l'année (janvier-mars), la hausse des immatriculations de voitures neuves est de 17%, à 594.776 unités.

Effet prime à la casse

Dans la matinée, la direction de Peugeot avait déjà annoncé une tendance similaire. Pour le directeur commercial France de Peugeot, Olivier Veyrier, ces résultats s'expliquent par "l'effet rémanent de la prime à la casse", lors d'un point de presse.

Pour éviter une crise de la branche automobile, secteur clef de l'industrie française, le gouvernement avait mis en place en 2009 ce dispositif d'un montant de 1.000 euros pour le remplacement des véhicules de plus de 10 ans.

La prime a été réduite à 700 euros en début d'année et devrait s'élever à 500 euros au 1er juillet. Parallèlement, le montant du bonus écologique a lui aussi baissé.

Les véhicules immatriculés sur les premiers mois de 2010 ont cependant été commandés dans les mois précédents, pour certains avant la fin 2009, quand la prime était encore à taux plein. Les prochains mois devraient être moins prometteurs.