Le rythme de croissance s'élève doucement

AFP

— 

Le produit intérieur brut (PIB) de la France devrait progresser de 0,5% au premier trimestre 2010, selon une première estimation de la Banque de France (BdF) publiée lundi.

Depuis le deuxième trimestre 2009, la France a renoué avec la croissance après deux trimestres de récession de - 1,5% et - 1,4%. Selon les dernières prévisions de l'Insee publiées le 17 décembre, la reprise économique en France va se confirmer début 2010 mais sera "laborieuse et fragile", avec une croissance de l'ordre de +0,3% à +0,4% par trimestre jusqu'en milieu d'année.

Le gouvernement a récemment revu à la hausse sa prévision de croissance pour cette année, passée de 0,75% à 1,4% dans le projet de budget révisé. Mais il prévoit une chute du PIB de 2,25% sur l'ensemble de l'an dernier, en raison des effets de la crise qui ont anéanti l'activité fin 2008 et début 2009.

Lent redressement

Par ailleurs, l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie publié conjointement lundi par la Banque de France a poursuivi son lent redressement et a atteint en janvier 104 points, après 102 en décembre, au-dessus de sa moyenne de longue période (100 points). Il avait atteint un plancher en décembre 2008, à 67 points.

En janvier l’activité industrielle a marqué un rebond dans tous les secteurs, plus particulièrement dans les biens intermédiaires et l’automobile, estime la BdF. Le taux d’utilisation des capacités de production s’est redressé d’un point par rapport à décembre, tout en restant faible. Les carnets se sont légèrement regarnis grâce à l’intensification des flux de commandes mais demeurent encore légèrement inférieurs à la moyenne de longue période, souligne l'enquête.

A court terme, les prévisions font état d’une légère hausse de l’activité.