Volkswagen veut "dominer" le marché des voitures électriques

AFP

— 

Le premier constructeur automobile européen, l'allemand Volkswagen, a annoncé lundi qu'il mettrait en vente dès 2013 ses premières voitures électriques en série.

Jusqu'ici en retard sur les technologies hybrides ou électriques, Volkswagen compte lancer un nouveau modèle à cette date, la E-UP électrique, avant de "présenter (son petit modèle) Golf électrique puis un modèle de Jetta électrique à la fin de l'année". Parallèlement, le géant allemand va mettre sur le marché plusieurs séries de véhicules hybrides : une berline Jetta en 2012, puis une Golf et une familiale Passat en 2013.

"Le but est de dominer le marché de la voiture électrique en 2018. Nous voulons atteindre une part de 3% de voitures électriques" des ventes à cette date, a déclaré le patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, cité dans un communiqué. Le groupe va d'ici là mener des essais avec des véhicules destinés aux trajets inférieurs à 150 kilomètres.

Retards des Allemands

De son côté, la marque haut de gamme du groupe, Audi, a annoncé lundi un premier hybride, le Q5, pour fin 2010-début 2011, qui sera suivi d'un véhicule électrique e-tron en 2012, qui sera lancé sur le marché "en petites séries".

Comme ses compatriotes, Volkswagen a pris dans un premier temps du retard dans les voitures électriques, préférant miser sur l'amélioration de leurs moteurs diesel. Mais les constructeurs allemands ont depuis multiplié les annonces. Daimler a lancé mi-2009 son premier hybride, et racheté une société spécialisée dans les batteries, Li-Tec. BMW teste de son côté des Mini électriques, aux Etats-Unis et en Europe.